CIMR Al Kamil

CIMR Al Kamil est un régime de retraite ouvert à toutes les entreprises à partir de 3 salariés. Il permet aux salariés dont le revenu est supérieur au salaire plafond de la CNSS ou ceux qui n’y ont pas cotisé suffisamment longtemps de maintenir le même niveau de vie à la retraite.

Caractéristiques de CIMR Al Kamil

LA CIMR, L’ESSENTIEL DE VOTRE RETRAITE

Dans un monde aux lendemains instables, adhérer à la CIMR et en faire bénéficier vos salariés, c’est faire le choix de la sécurité et du rendement assuré.

La CIMR a pour vocation de vous servir une pension de retraite additionnelle et de mettre à votre disposition un revenu régulier capable, dans la durée, de vous permettre de profiter en toute quiétude de cette nouvelle période de votre vie.

L’ASSURANCE D’UN EXCELLENT RENDEMENT

La retraite CIMR vous garantit un rendement de haut niveau en matière de retraite complémentaire destinée au secteur privé. Ce rendement vous permet de sauvegarder votre niveau de vie une fois arrivé à l’âge de la retraite.

La CIMR vous offre également de nombreux avantages dont notamment la réversibilité de la pension au profit du conjoint survivant et des orphelins, la revalorisation annuelle des pensions, ainsi que les points octroyés sans contribution en cas de maladie ou d’invalidité.

UN SYSTEME SIMPLE

En optant pour CIMR AL KAMIL, l’employeur et ses salariés choisissent ensemble, parmi les 12 taux de contributions proposés, celui qui leur convient le mieux.

Pourcentage du salaire versé en contribution (%)
Contribution salariale
3,003,754,505,256,007,007,508,008,509,009,5010,0011,0012,00
Contribution patronale
3,904,885,856,837,809,109,7510,4011,0511,7012,3513,0014,3015,60

Le taux que vous aurez choisi s’applique sur la totalité du salaire, sans qu’aucun plafond de cotisation ne soit fixé, pour vous permettre de rapprocher le niveau de votre future pension de celui de votre revenu en activité.

Le montant de vos contributions (salaire x taux choisi) est chaque année converti en points CIMR.

Au moment de partir en retraite, le nombre total de points acquis au cours de votre carrière vous donne le montant de la pension de retraite. Si vous le souhaitez, une partie de ces points peut vous être servie sous forme de capital.

UNE RETRAITE SUR MESURE

Vous pouvez choisir des taux de contribution différents pour chacune de vos catégories de salariés pour :

– moduler les prélèvements en fonction des capacités d’épargne de chaque catégorie,

– garantir à vos salariés un taux satisfaisant, de remplacement du dernier salaire par la pension.

Simulation de pension

Pour une contribution sur 35 ans (début de carrière à 25 ans et départ à la retraite à 60 ans), avec un salaire brut de début de carrière de 5.000 dhs et un taux de contribution de 10%, la pension mensuelle versée sera de 14.000 dhs.

Au départ à la retraite, la pension CIMR couvrira 70% du dernier salaire d’activité.

UN REVENU INDISPENSABLE A TOUTE LA FAMILLE

La retraite est faite pour aider le retraité, pense-t-on. Mais souvent, l’on oublie que la retraite est vitale pour toute la famille.

En effet, en cas de décès du retraité, sa pension de retraite CIMR ne se perd pas.

Elle est transférée à sa famille :

– le conjoint a droit à ce qu’on appelle une pension de réversion, égale à la moitié de la pension.

– les mineurs, orphelins de père et de mère, ont droit à une pension d’orphelins.

– et s’il s’agit d’un mineur handicapé, il gardera sa pension, même à sa majorité, car on considère alors qu’il est toujours à charge.

LA POSSIBILITE D’AMELIORER LA PENSION DE RETRAITE

Les salariés affiliés à CIMR AL KAMIL de la CIMR disposent de plusieurs moyens pour augmenter leur nombre de points, soit individuellement ou avec le concours de leur entreprise :

  • L’employeur peut augmenter le taux de contribution pour tout le personnel ou une catégorie de son personnel. A partir du taux de 7%, cette augmentation de taux peut concerner un seul collaborateur!
  • Le salarié affilié peut opter pour ::
  • L’option retraite Moubakkir pour démultiplier le nombre de sespoints retraite ou partir dès l’âge de 50 ans avec une pension de retraite entière.
  • L’option retraite Mousabbak pour améliorer sa pension à 60 ans, ou partir en retraite sans abattement dès l’âge de 55 ans.

ET / OU

  • L’option achat de points :

* Pour «acheter» des points retraite correspondant aux années (passées ou futures) où il ne cotise pas.

* Pour procéder à tout moment à des versements supplémentaires destinés à l’achat de points de retraite, afin d’améliorer davantage le niveau de sa pension.

DES AVANTAGES FISCAUX POUR VOUS AIDER A  CONSOLIDER VOTRE RETRAITE

L’État vous incite et vous aide à mieux planifier votre retraite. Ainsi, tous les prélèvements au titre de la retraite CIMR font l’objet de déductions fiscales.

Vous pouvez obtenir une déduction fiscale à toutes les phases de la contribution, que ce soit pour :

– constituer votre pension de retraite.

– acheter les années sans contribution.

– procéder à des versements supplémentaires pour l’achat de points de retraite additionnels.

Deux grandes déductions fiscales sont autorisées :

– la première, au titre de l’IS pour l’employeur,

– la seconde, au titre de l’IR pour le salarié.

Si le montant d’achat est supérieur au revenu imposable d’une année, la déduction est imputable sur les revenus des années suivantes, jusqu’à apurement.

Seule condition : les contributions correspondantes doivent être retenues et versées par l’employeur.

NOTRE RAISON D’ÊTRE : NOS BENEFICIAIRES

La Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite, plus connue sous le nom de CIMR, est une société mutuelle de retraite.

Elle gère un régime de retraite au seul bénéfice des affiliés à son régime. Tous les bénéfices qu’elle dégage sont reversés dans le fonds et alimentent donc les pensions des affiliés.

NOTRE FORCE : UN DISPOSITIF DE GOUVERNANCE ROBUSTE

La CIMR est dotée d’un solide dispositif de gouvernance dont les maîtres mots sont : Transparence, Responsabilité et Indépendance.

Ce dispositif est construit autour d’organes de gouvernance inscrits et règlementés dans les statuts et Règlement général de retraite de la Caisse : L’Assemblée Générale des adhérents, le Conseil d’Administration, Les Comités, les audits et certifications.