Pourquoi adhérer à la CIMR ?

focus
Voir aussi

Témoignage

Lorsque mon mari est mort, cela faisait déjà près de 14 ans qu’il était en retraite. On vivait bien. Avec ses deux pensions de retraite nous ne manquions de rien. Il avait enfin du temps libre et nous avons pu réaliser de vieux  rêves. Grâce à dieu, je bénéficie aujourd’hui de la moitié de sa pension ce qui me permet de vivre à l’abri du besoin.
Khadija 66 ansVeuve

La retraite CIMR, le revenu indispensable pour toute la famille

La retraite est certes faite pour aider le retraité, mais elle est aussi vitale pour toute la famille.
En effet, en cas de décès du retraité ou du salarié actif, sa pension de retraite CIMR ne se perd pas. Elle est transférée à sa famille :

  • le conjoint a droit à ce qu’on appelle une pension de réversion, égale à la moitié de la pension*.
  • les mineurs, orphelins de père et de mère, ont droit à une pension d’orphelins.
  • s’il s’agit d’un mineur handicapé, il gardera sa pension, même à sa majorité, car on considère alors qu’il est toujours à charge.

Le conjoint doit remplir des conditions d’âge et le mariage doit dater de 2 ans et plus.

Une solidarité qui s’opère même en cas de maladie

Des points de retraite sont consentis gratuitement par la CIMR, en cas de maladie ou d´invalidité durant une période dépassant 60 jours.

En effet, sur production de certificats médicaux, la CIMR attribue aux intéressés des droits durant toute la période de maladie ou d´invalidité, à partir du troisième mois.

Une revalorisation annuelle du montant de la pension

Les pensions de retraite servies par la CIMR aux retraités et ayants cause sont revalorisées systématiquement à effet du 1er juillet de chaque année, en fonction de l´augmentation annuelle de la valeur du point en service.

Les avantages fiscaux offerts par la CIMR

La CIMR permet des avantages fiscaux pour vous aider à consolider votre retraite.

L’État vous incite et vous aide à mieux planifier votre retraite. Ainsi, tous les prélèvements au titre de la retraite CIMR font l’objet de déductions fiscales.

Vous pouvez obtenir une déduction fiscale à toutes les phases de la contribution, que ce soit pour:

  • Constituer votre pension de retraite.
  • Acheter les années sans contribution.
  • Procéder à des versements supplémentaires pour l’achat de points de retraite additionnels.

Deux grandes déductions fiscales sont autorisées:

  • La première, au titre de l’IS pour l’employeur,
  • La seconde, au titre de l’IR pour le salarié

Si le montant de l’achat est supérieur au revenu imposable d’une année, la déduction est imputable sur les revenus des années suivantes, jusqu’à apurement.

Seule condition : Les contributions correspondantes doivent être retenues et versées par l’employeur.

Mise en place d’un capital décès

Il est instauré une nouvelle prestation en faveur des bénéficiaires du régime et de leurs familles, se traduisant par le versement par la CIMR aux ayants cause en cas de décès de l’allocataire principal ou du conjoint attributaire d’une pension de réversion, d’un capital équivalent à trois fois la dernière pension mensuelle servie.