Les cotisations à la CIMR

Partager

En adhérant à la CIMR, votre entreprise participe à la constitution de votre retraite. En effet, les cotisations se composent de deux parts :

  • Une part salariale qui est prélevée à la source, directement sur votre salaire brut, par votre employeur qui se charge de la reverser à la CIMR.
  • Une part patronale, à la charge de votre employeur. La part patronale, égale à la part salariale, est majorée de 30%, Cette majoration est une surprime non génératrice de droits.

Le calcul des cotisations CIMR implique:

  • L’assiette de cotisation : Elle dépend du produit auquel vous êtes affiliés. Pour CIMR Al Kamil, l’assiette de contribution est constituée de l’ensemble des éléments bruts de la rémunération, avant leur imposition (le salaire fixe, les heures supplémentaires, les gratifications, etc). Pour CIMR Al Mounassib, les contributions se font sur la base de la partie du salaire qui dépasse le plafond de la CNSS.
  • La fiscalité des cotisations à la CIMR : Les cotisations faites au titre des produits de retraite CIMR ainsi que les prélèvements pour rachat sont déduites de l’IR payé par le salarié. Si le montant du rachat est supérieur au revenu imposable, la déduction est imputable sur les revenus suivants, jusqu’à apurement. Les cotisations correspondantes doivent être retenues et versées par l’employeur.