Statuts et règlement CIMR
Télécharger
Rapport du Conseil AGE
Télécharger
Procédures d’abonnement et d’activation du télépaiement
Télécharger
Plaquette Institutionnelle
Télécharger
Guide télérappel
Télécharger
Guide téléannulation
Télécharger
Guide améliorations Télédéclaration
Télécharger
Dépliant Al Mounassib
Télécharger
Bulletin Individuel d’Affiliation
Télécharger
Bulletin individuel d’affiliation
Télécharger
NOUVEAU TRACÉ TÉLÉDÉCLARATION 2018
Télécharger
PLAQUETTE DESCRIPTIVE DE LA NOUVELLE STRUCTURE DU FICHIER PRÉÉTABLI
Télécharger
GUIDE E-LIQUIDATION
Télécharger
Gouvernance CIMR
Télécharger
Demande d’achat de points
Télécharger
Charte et Engagements de Service
Télécharger
Statuts et règlement CIMR
Télécharger
Lexique
Télécharger
Demande de liquidation de la pension principale
Télécharger
BULLETIN INDIVIDUEL D’AFFILIATION
Télécharger
Lettre pour mise à jour des informations de la personne deleguee
Télécharger
Formulaire de mise à jour des informations des allocataires
Télécharger
Demande de liquidation de pension d’orphelins
Télécharger
Demande de liquidation de pension de reversion indirecte
Télécharger
Demande de liquidation de pension de reversion directe
Télécharger
Demande de mise à jour de-mail de la personne déléguée
Télécharger
Demande d’activation annuelle de la carte Rahati- Nouveaux allocataires
Télécharger
Demande d’activation annuelle de la carte Rahati- Anciens allocataires
Télécharger
Lettre pour mise à jour du téléservice E@syPaiement
Télécharger
Réinitialisation du mot de passe de la personne affiliée
Télécharger
Réinitialisation du mot de passe de la personne déléguée
Télécharger
Contrôle des dossiers-3
Télécharger
Contrôle des dossiers-2
Télécharger
Contrôle des dossiers-1
Télécharger
Demande de la carte Rahati
Télécharger
Guide Compte Adhérent
Télécharger
Guide télédéclaration
Télécharger
Demande de réabonnement aux téléservices CIMR

Votre administrateur des utilisateurs (personne déléguée) habilité à gérer les TéléServices CIMR au sein de votre entreprise a changé son adresse e-mail.

Veuillez éditer, imprimer puis renseigner l’imprimé ci-dessous, le signer et le cacheter, puis le déposer ou l’envoyer par courrier à : Agence Virtuelle CIMR – 100, Bd Abdelmoumen, 20340 – Casablanca.

Télécharger
Procédure d’octroi de points maladie
Télécharger
Déclaration de la situation des cotisations salariales par les compagnies d’assurance
Télécharger
Démarche pour liquider la pension d’orphelin
Télécharger
Démarche pour liquider la pension de réversion indirecte
Télécharger
Démarche pour liquider la pension de réversion directe
Télécharger
Modèle de procuration – liquidation de pension principale
Télécharger
Démarche de liquidation de la pension principale
Télécharger
Comment remplir le formulaire de pièces annuelles
Télécharger

L’Administrateur des utilisateurs : Chef d’orchestre du compte CIMR

La CIMR propose à ses adhérents et affiliés une panoplie de services interactifs appelés « Téléservices » leur permettant un accès direct et sécurisé aux informations les concernant.

Grâce à ces téléservices, la gestion en ligne de la retraite devient plus aisée. Et c’est l’administrateur des utilisateurs qui orchestre le bon usage par l’entreprise de son compte CIMR.

Zoom sur le rôle de l’administrateur des utilisateurs :

La personne déléguée (Administrateur des Utilisateurs) gère et administre les Téléservices CIMR. A ce titre, elle dispose des prérogatives suivantes :

• La création des profils des utilisateurs
• L’octroi des accès et des habilitations accordées à chaque utilisateur
• La gestion et la génération des logins et mots de passe pour chaque utilisateur

Qui peut créer les profils des utilisateurs des Téléservices CIMR?

La Personne désignée comme « Déléguée » lors du premier abonnement aux téléservices dispose du profil « Administrateur des Utilisateurs ». Elle est de ce fait habilitée à créer le profil de ou des utilisateur(s) pour chacun des TéléServices de la CIMR.

Quels Téléservices nécessitent la création d’un profil d’utilisateur par la Personne Déléguée?

– La Télédéclaration, qu’il s’agisse d’un utilisateur interne ou externe (fiduciaire ou autre prestataire)
– Le Compte Adhérent
– Le E@syPaiement (Télépaiement, pour le règlement des contributions à la CIMR)
– La e-Liquidation (pour la liquidation des dossiers de pensions du personnel de l’adhérent lors de son départ en retraite)

Comment créer un profil pour un nouvel utilisateur ?

L’Administrateur des utilisateurs, ou Personne Déléguée se doit d’entreprendre les démarches suivantes :
1. Accéder au site www.cimrpro.ma
2. Cliquer sur Entreprise adhérente (lien sur le bloc vert de la page d’accueil, à droite de l’écran) ;
3. Cliquer sur Abonnement ;
4. Introduire le numéro d’adhérent et cliquer sur Valider ;
5. Renseigner les 3 volets du formulaire, notamment le Mot de passe « Administrateur des utilisateurs » (Personne Déléguée) ;
6. Cliquer sur Valider ;
7. Télécharger le formulaire, l’imprimer, le faire signer et cacheter par le Responsable de la société ou une personne habilitée ;
8. Envoyer le document par courrier ou le déposer à la CIMR à l’attention du Responsable de l’Agence Virtuelle à l’adresse 100, Bd Abdelmoumen 20340 – Casablanca ;
9. Après validation de l’abonnement par la CIMR sous 24h, une notification d’utilisation du service avec un rappel du mot de passe « Administrateur des utilisateurs » à conserver pour la création des profils utilisateurs, seront envoyés sur l’adresse e-mail de l’Administrateur des utilisateurs.

Que faire en cas d’oubli par un utilisateur de son mot de passe ou de son login ?

L’Administrateur se connecte à travers le numéro d’Adhérent et son mot de passe à la rubrique « Administration des utilisateurs » et crée un nouveau mot de passe ou login pour l’utilisateur.

Rappel des délais de règlement

Les contributions patronales et les contributions salariales qui constituent les versements des adhérents de la CIMR sont dues à terme échu, le dernier jour de chaque trimestre civil par les établissements adhérents et calculées sur les salaires payés au cours du trimestre écoulé.
Ces contributions doivent être réglées dans les 45 jours suivant la date d’échéance des contributions.

En cas de non paiement après le 45ème jour suivant la date d’échéance, les contributions patronales et les contributions salariales, sont majorées d’intérêts de retard au taux de 1% par mois de retard, à partir du 1er jour suivant la date d’échéance des contributions.

La Formule de calcul des intérêts de retard est la suivante:

IR = (montant de la créance x 0.12 x nombre de jours débiteurs)/365 jours

Dans tous les cas, les règlements effectués par l’adhérent sont affectés à la couverture des échéances dues par ordre d’antériorité en principal et en intérêts de retard.

Tableau récapitulatif des dates limites pour le règlement des contributions dues
Trimestre1er Trimestre2ème Trimestre3ème Trimestre4ème Trimestre
Date limite15 Mai14 Août14 Novembre14 Février

Règles d'affectation des paiements

Les règlements effectués par les adhérents à la CIMR sont affectés suivant la priorité des créances.

Ainsi, ils permettent de couvrir dans l’ordre, les éléments suivants :

1. La contribution sociale annuelle ;
2. La contribution trimestrielle globale ;
3. Les intérêts correspondants ;
4. Les rappels de contributions ;
5. Les intérêts sur les rappels ;
6. La surprime trimestrielle relative à la retraite à 55 ans ;
7. Les intérêts correspondants ;
8. Les rappels au titre du régime à 55 ans ;
9. Les intérêts sur rappel retraite à 55 ans ;

Délais de paiements

Les contributions patronales et les contributions salariales, qui constituent les versements des adhérents de la CIMR, sont dues à terme échu, le dernier jour de chaque trimestre civil par les établissements adhérents. Elles sont calculées sur les salaires payés au cours du trimestre écoulé.

Les contributions patronales et salariales , doivent être réglées dans les 45 jours suivant la date d’échéance des contributions.

Mention importante
Les ordres de prélèvement transitant par le télépaiement et reçus après 14h00 sont traités le jour ouvrable suivant. Lorsque le règlement des contributions est opéré au-delà de 14h00 le dernier jour de la période de tolérance pour les règlements, des indemnités de retard sont automatiquement générées.

Intérêts de retard

Les intérêts de retard sont calculés, conformément aux dispositions de l’article 4 du règlement intérieur de la CIMR.

Ainsi, en cas de défaut de paiement après le 45ème jour suivant la date d’échéance, les contributions patronales et les contributions salariales , sont majorées d’intérêts de retard au taux de 1% par mois de retard, à partir du 1er jour suivant la date d’échéance des contributions.

Le nombre de jours débiteurs est calculé séparément pour chaque fraction de l’échéance ou du rappel, en fonction de la date.

Les intérêts sont arrêtés et comptabilisés sur le compte adhérent après le règlement intégral de l’échéance ou du rappel auquel ils se rapportent.

Sur le compte adhérent en ligne, le montant des intérêts débités figure dans la colonne « Débit » avec le détail du calcul dans la colonne « Libellé ».

Formule de calcul des intérêts de retard

IR = (montant de la créance x 0.12 x nombre de jours débiteurs)/365 jours

Affectation des échéances

Si une échéance est apurée par l’affectation de plusieurs règlements ayant des dates différentes, le nombre de jours débiteurs est calculé pour chaque fraction de l’échéance en fonction de la date du règlement qui lui est affecté.

Une échéance est considérée comme réglée avec l’indication sur la colonne Etat « Réglé », s’il lui est affecté un ou plusieurs règlements qui la couvrent entièrement. Dans le cas contraire, elle continuera à figurer dans la colonne Etat comme étant « Impayée ». Les mêmes règles sont appliquées aux rappels et aux intérêts.

Dans tous les cas, les règlements effectués par l’adhérent sont affectés à la couverture des échéances dues par ordre d’antériorité en principal et en intérêts de retard.
Rappel des dates de paiement

Tableau récapitulatif des dates limites pour le règlement des contributions dues
Trimestre1er Trimestre2eme Trimestre3eme Trimestre4eme Trimestre
Date limite15 Mai14 Août14 Novembre14 Février

Améliorez votre pension: Augmenter votre taux de contribution

Pour améliorer votre niveau de pension et celui de vos collaborateurs, il convient de commencer par envisager d’augmenter le taux de votre contribution.

Vous pouvez choisir d’augmenter le taux pour tous vos collaborateurs ou cibler seulement la catégorie, dont le taux de remplacement futur est trop faible. Plus encore, si vous choisissez un taux de contribution supérieur à 6%, vous pouvez même cibler des salariés en particulier.

En adhérant à la CIMR, l’employeur et ses salariés choisissent ensemble, parmi les 12 taux de contributions proposés, celui qui leur convient le mieux.

 
Contributions

Pourcentage du salaire versé en contribution

Salariale3.003.754.505.256.007.007.508.008.509.009.5010.00
Patronale3.904.885.856.837.809.109.7510.4011.0511.7012.3513.00

Pour vous aider à décider, contactez notre direction commerciale pour toutes vos simulations.

Délais de traitement des demandes de pension sur E-Liquidation

Depuis le lancement de la E-liquidation, 9000 dossiers traités à travers l’application avec des temps de traitements très courts.

En terme de continuité des revenus de nos bénéficiaires, une nette amélioration du délai de traitement des demandes de pension a été enregistrée. En effet, le % de dossiers traités dans le mois correspondant à leur date d’effet ou en anticipation a atteint 100% durant le mois d’avril.

Sur l’année 2011, le temps moyen de traitement en jours ouvrés est actuellement de 3 jours contre 14 jours en 2010 (avec période de pic) et 8,3 jours (en excluant la période de pic).

Ainsi, le temps de traitement des dossiers de pension observé sur 3 années a constamment baissé et a été réduit jusqu’à 5 fois.

Bien lire son relevé de points

Le relevé de points contient les informations essentielles pour vous permettre de faire le point sur votre retraite future et mieux la préparer.

Grâce au relevé de point, vous suivez année après année votre situation à la CIMR et disposez d’une vue globale et claire de votre compte.

Pour mieux lire et comprendre le relevé de points CIMR, nous vous proposons une explication détaillée de chaque rubrique :

Votre relevé se compose de deux parties :

La première comporte les éléments d’information suivants :

  • Le montant total des contributions salariales versées à la CIMR, ventilé par produits de retraite;
  • Le nombre total de vos points par produit;
  • Une estimation de la pension acquise : Ce montant représente la pension annuelle que vous versera la CIMR à l’âge de 60 ans si vous cessez toute contribution et gardez uniquement le nombre de points CIMR dont vous disposez à la date de l’arrêté du relevé.
  • Une estimation de la pension projetée : à la différence de la pension acquise, le calcul de la pension projetée intègre le fait que vous continuez à cotiser à la CIMR jusqu’à l’âge de 60 ans (selon des hypothèses détaillées au verso de votre relevé de points).
  • Le dernier trimestre réglé par votre employeur : vous permet de suivre la régularité des paiements effectués pour votre compte par votre employeur.
  • Une estimation de votre dernier salaire d’activité : Il s’agit d’une estimation faite par la CIMR (sur la base d’hypothèses détaillées sur le verso de votre relevé de points) et qui sert à calculer le taux de remplacement.
  • Le taux de remplacement: Ce taux représente le niveau de votre pension par rapport à votre salaire annuel en fin de carrière. il s’agit, tant pour la pension que pour le salaire, d’estimations calculées sur la base d’hypothèses détaillées sur le verso de votre relevé de points. L’intérêt de ce taux de remplacement est de vous permettre d’être informé sur le degré de préservation de votre niveau de vie à la retraite, et ainsi de mieux la préparer.
La deuxième partie du relevé est une vue globale de votre compte :
Les informations vous sont communiquées sur les dix dernières années. Vous trouvez ainsi le détail par employeur et par année :
  • Du Salaire brut déclaré par votre employeur
  • Du taux de contribution
  • Du montant des contributions salariales
  • Du nombre de points par régime de retraite
  • De la nature des points
Ayez le réflexe !
  • De vous assurer que vos nom, prénom et n° de CIN sont corrects.
  • De vérifier votre carrière pour vous assurer que toutes les années travaillées y figurent, que les salaires et taux de contribution déclarés sont corrects, etc.
  • De voir si votre niveau de pension correspond à vos attentes.

Suivez vos points CIMR à travers votre compte sur le site Internet !

Votre relevé de points annuel vous donne une vue de votre situation, figée à la fin de l’exercice. Pour suivre de manière encore plus rapprochée votre situation, rendez-vous sur votre compte personnel sur notre site Internet. Vous pourrez alors:

  • Visualiser l’ensemble de votre carrière, depuis la première contribution;
  • Suivre la régularité du règlement des contributions par votre employeur;
  • Effectuer des simulations de pension;
  • Et éditer, à la demande, votre relevé de points détaillé.
Important ! Pour profiter des téléservices que vous offre le site web de la CIMR, un abonnement est nécessaire. Cet abonnement est gratuit. Il vous permet de consulter en toute confidentialité votre compte chez la CIMR.

Mise à jour du compte Administrateur / Utilisateur

Mettre à jour le compte « Administrateur des Utilisateurs » Il est nécessaire de mettre à jour le compte « Administration des utilisateurs » dans les cas suivants :

  • En cas de changement de l’administrateur du site, suite à un départ ou à une réaffectation
  • En cas de changement des coordonnées de l’administrateur du site, notamment son e-mail

Pour effectuer la mise à jour du compte « Administration des Utilisateurs », il suffit de suivre les étapes suivantes :

1.Télécharger sur le site www.cimrpro.ma > rubrique « Téléchargement :

a- la lettre intitulée « Réabonnement aux Téléservices CIMR », s’il s’agit d’un nouvel administrateur

b- la lettre intitulée « Mise à jour de l’e-mail de la personne déléguée », s’il s’agit d’un changement d’e-mail.

2. Imprimer la lettre, la compléter, la signer et la cacheter

3.  Déposer ou envoyer la lettre par courrier à l’attention du Responsable de l’Agence Virtuelle ;

Important :

Tout départ ou réaffectation d’un utilisateur d’un téléservice doit donner lieu à une modification du compte utilisateur. Ce changement se fait uniquement au niveau de l’adhérent, par l’administrateur des utilisateurs.

Délais E-liquidation

Après la création ou la mise à jour de votre compte E-Liquidation@ (Login/Profil et/ou Mot de passe), il vous faudra attendre 48 heures avant de pourvoir exploiter votre compte E-liquidation@

Taux de remplacement

Le taux de remplacement est l’indicateur par excellence qui permet à chacun de mesurer son niveau de vie future et au départ à la retraite afin de mieux s’y préparer.

Son mode de calcul est le suivant :

Taux de remplacement = Montant estimatif de la pension de retraite / Montant estimatif du dernier salaire d’activité

 

Les estimations de la pension et du dernier salaire d’activité sont établies sur la base d’hypothèses d’évolution des contributions et du salaire, détaillées au verso du relevé de points annuel.

L’intérêt du taux de remplacement est de vous permettre de constater l’impact de vos contributions actuelles sur votre pension et de prendre les décisions nécessaires pour l’améliorer.

Votre niveau de pension est tributaire à la fois de la durée et du niveau de votre contribution. Plus et plus longtemps vous cotisez, meilleure sera votre pension !

Pour plus d’informations ou pour une simulation, nos équipes sont à votre disposition à l’adresse : commercial@cimr.ma

Bénéficier de points maladie gratuits

La CIMR offre à tous ses affiliés la possibilité de bénéficier de points gratuits à la suite d’une longue maladie ou d’une invalidité permanente. Ces points sont accordés à partir du 61ème jour, en cas de maladie ou d’invalidité sur production de certificats médicaux et de justificatifs valables.

Selon la procédure en vigueur, les affiliés peuvent bénéficier des points gratuits pour maladie :

En cas d’arrêt de travail pour maladie inférieure ou égale à 6 mois
Si la période de maladie est comprise entre 3 et 6 mois, un contrôle médical sur dossier est effectué.
En fin de période, si l’affilié ne reprend pas son activité, une contre-visite est déclenchée.
En cas de contradiction entre l’avis du médecin conseil de la CIMR et le médecin traitant de l’affilié, le dossier est rejeté et une lettre notifiant le rejet est adressée à l’affilié via son employeur. En cas de contestation, il sera fait appel à un arbitrage.

En cas de longue maladie (période d’arrêt allant de 6 à 12 mois)
Si l’avis du médecin conseil est conforme à celui du médecin traitant, l’affilié est considéré en longue maladie, conformément aux dispositions du Règlement Intérieur qui stipulent:

«Le participant ayant fait la preuve qu’il se trouve, par suite de maladie ou d’accident en évolution et guérissable, dans l’impossibilité physique totale constatée médicalement, de continuer ou de reprendre le travail, est dit en état d’incapacité totale temporaire. Si cet état se prolonge, pour une même affection au-delà de six mois, l’assuré est dit en état de longue maladie».

Un contrôle médical est effectué annuellement, pour s’assurer de l’état de santé de l’affilié.

En cas d’invalidité permanente ou partielle

L’affilié est déclaré en état d’invalidité permanente lorsqu’il présente une invalidité consolidée réduisant d’au moins un tiers sa capacité de travail et le mettant dans l’impossibilité de se procurer, dans une profession quelconque, un salaire supérieur aux deux tiers de la rémunération normale, perçue dans la même région par des travailleurs de la même catégorie, dans la profession qu’il exerçait avant la première constatation médicale de la maladie, de l’accident ou de l’état d’invalidité.

L’état d’invalidité est apprécié en tenant compte de la capacité de travail, de l’état général, de l’âge et des facultés physiques et mentales du participant ainsi que de ses aptitudes et de sa formation professionnelle.

Une prise en charge par un organisme de prévoyance est réclamée. Un contrôle médical sera effectué tous les deux ans.
Pour permettre à son collaborateur de bénéficier des points gratuits, l’adhérent doit déclarer la maladie ou l’accident dans un délai maximum de 6 mois, à compter de la date de l’évènement qui lui a donné naissance, et au moins un mois avant la date de reprise de l’activité.
Les certificats médicaux couvrant la période de maladie de l’affilié doivent obligatoirement être transmis par l’employeur.

Service Rahati +

La CIMR, grâce à la carte « Rahati » permet à l’ensemble de ses allocataires détenteurs de ladite carte de bénéficier de nombreux avantages exclusifs offerts par les partenaires de la CIMR.

La carte « Rahati » deviendra une carte d’accès privilégiée à un ensemble de prestations et de services avec des offres spéciales pour les retraités de la CIMR.

Désormais, les retraités de la CIMR peuvent bénéficier d’une Offre d’assurance automobile exclusive auprès d’AXA Assurances Maroc, incluant des gratuités pour les garanties « Défense et Recours » et « Protection Famille, conducteur et passagers » avec des relèvements des plafonds, ainsi que des garanties exclusives (Evénements climatiques et naturels, Rachat de vétusté,…) et des réductions significatives pour certaines garanties annexes pouvant aller jusqu’à -77%.

Faire une demande de pension sur E-liquidation@

La CIMR a mis en place l’application E-liquidation pour simplifier votre départ à la retraite.

Comment faire une demande de pension si vous êtes actif ?

Si vous êtes un affilié actif et souhaitez effectuer une demande de liquidation de pension, vous devez contacter votre employeur qui se chargera d’initier la liquidation de votre pension en ligne via le téléservice E-liquidation sur le site web de la CIMR: www.cimr.ma

Comment faire une demande de pension si vous n’êtes pas actif ou si vous avez quitté le service d’une entreprise adhérente à la CIMR depuis plus d’une année ?

Vous devez vous charger par vous-même de préparer votre dossier de pension. Rendez-vous donc à l’agence CIMR la plus proche où on vous indiquera la démarche à suivre et vous remettra le dossier comportant les formulaires à remplir et la liste des pièces à fournir. Nous vous invitons à visiter le site www.cimr.ma à la rubrique « Contactez-nous » pour consulter le réseau des agences CIMR.

Vous pouvez également télécharger les démarches de liquidation ainsi que les documents nécessaires à cette demande sur le site web de la CIMR: www.cimr.ma

Les documents nécessaires pour effectuer une demande de pension sont :

  • L’imprimé demande de liquidation de la pension principale qui doit être rempli, légalisé et accompagné des pièces constitutives du dossier.
  • La déclaration le cas échéant de la situation des contributions salariales délivrée par les compagnies d’assurance ayant géré vos contributions salariales avant 2003. Vous êtes tenu de fournir autant de déclaration qu’il y a de compagnie d’assurance auprès desquelles vos contributions salariales ont été versées.
  • Le contrat porteur de la carte Rahati signé en 3 exemplaires
  • La procuration en cas de choix d’une pension sans option Capital
  • La copie légalisée de votre CIN
  • Deux photos d’identité identiques et récentes

Activez votre abonnement gratuit au site web & accédez à votre compte

La CIMR a mis en place une procédure simplifiée permettant à vos collaborateurs affiliés d’activer leur abonnement gratuit au site web et à accéder à leur compte.

Il suffit de suivre les étapes listées ci-dessous :
  1. Aller sur le site : www.cimr.ma
  2. Cliquer sur Salarié Affilié (lien sur le bloc vert de la page d’accueil, à droite de l’écran).
  3. Cliquer sur : Je veux m’abonner
  4. Renseigner le formulaire électronique selon la méthode 2
  5. Remplir le formulaire « Demande d’abonnement au site web de la CIMR » et le retourner à la CIMR avec une copie scannée de votre CIN par email à l’adresse: salarié@cimr.ma, ou par voie postale à l’adresse: 100, Bd Abdelmoumen – 20340, Casablanca

Comment sont validés les règlements

Pour vous assurer encore plus de facilité et de sécurité dans le règlement des contributions, la CIMR a mis en place, un processus de validation des paiements selon le mode de règlement choisi :

Pour le télépaiement au cas par cas :

Il s’agit d’un système de confirmation en escalade, permettant de faire intervenir jusqu’à deux niveaux différents de validation.

Une fois votre profil d’administrateur des utilisateurs créé, et après que l’ordonnateur ait ordonnancé le paiement, un premier niveau de confirmation est requis.

Votre collaborateur ayant le profil de validateur, peut y accéder en suivant les étapes suivantes :

1.    Se connecter sur le site web : www.cimrpro.ma

2.    Cliquer sur le bouton « Entreprise adhérente » à droite

3.    Cliquer sur le bouton « Compte Adhérent »

4.    Saisir « votre numéro d’adhérent », « login » et « mot de passe », puis cliquer sur « valider »

5.    Cliquer sur le bouton « E@sypaiement » pour accéder à votre situation de règlement

6.    Saisir le montant à virer selon votre convenance avec un commentaire en cas de besoin

7.    Cliquer sur le bouton « Télépaiement » pour l’ordonnancement du paiement

8.    Cliquer sur confirmation

9.    Renseigner la date d’exécution du télépaiement (par défaut la date d’exécution est celle de l’opération de validation)

10.    Confirmer ou annuler le télépaiement
NB : la date d’exécution du télépaiement peut aller jusqu’à J+29 avant 14h, J étant la date de validation de l’opération et à condition que cette date J+29 ne coïncide pas avec un jour non ouvré. Tout paiement effectué après 14h sera traité le jour ouvrable suivant.

Pour vérifier l’état de votre paiement, cliquer sur le bouton « Historique »

Cette même opération de confirmation peut être répétée une seconde fois, par une autre personne, si au départ vous avez créé 2 profils de confirmateurs et dans ce cas c’est le deuxième validateur qui va renseigner la date d’exécution du télépaiement.

Lorsque les validations requises sont réalisées, un message s’affiche pour confirmer la réussite de l’opération.

L’exécution ou le rejet du télépaiement par la banque, vous sera notifiée par e-mail et votre compte adhérent sera automatiquement actualisé.

Pour le télépaiement par prélèvement automatique

Dans le cas du télépaiement par prélèvement automatique, le règlement est généré par la télédéclaration des salaires que vous effectuez. Suite à cette opération, un message informatif vous  parviendra pour vous aviser que le prélèvement sera effectué dans un délai de 48 heures.

NB : la date de comptabilisation du virement correspond à la date de télédéclaration.

Mise à jour de vos informations sur le site web CIMR

Pour vous permettre de garder un contact permanent avec la CIMR et d’être informé des actualités concernant nos téléServices, nous vous invitons, à chaque changement, à mettre à jour les coordonnées des utilisateurs des téléservices sur notre site web www.cimrpro.ma

Pour cela veuillez suivre les étapes ci-dessous :

1- Connectez-vous sur le site web : www.cimrpro.ma

2- Cliquez sur « Entreprise adhérente » (lien sur le bloc vert de la page d’accueil, à droite de votre écran).

3- Cliquez sur « Administration des Utilisateurs* » (la personne à qui sera dévolue le rôle de gestion et d’administration des TéléServices CIMR est dite « Personne Déléguée »).

4- Introduisez le « N° Adhérent » et le « Mot de passe » et cliquez sur « Valider ».

5- Vérifiez les informations renseignées sur « Informations Générales » (1ère case sur la bande horizontale orange) et qui sont en mode consultation à l’exception du mot de passe et des questions secrètes.

6- Cliquez sur « Valider » pour actualiser les informations modifiées.

7- Cliquer sur Retour pour quitter

Pour modifier les informations sur la personne déléguée: imprimez et renseignez la « Lettre pour mise à jour des informations de la personne déléguée », (modèle à télécharger en bas de page).

Pour modifier l’email de l’Administrateur des Utilisateurs: imprimez et renseignez la « Lettre pour mise à jour de l’e-mail de la personne déléguée », (modèle à télécharger en bas de page).

Pour modifier le mot de passe de l’Administrateur: imprimez et renseignez la « Lettre pour réinitialisation du mot de passe de la personne déléguée », (modèle à télécharger en bas de page).

Signez et cachetez la lettre dûment complétée, déposez-la ou envoyez-la par courrier à l’Attention du Responsable de l’Agence Virtuelle à l’adresse suivante : 100, Bd Abdelmoumen, 20340 – Casablanca.

Pour toute assistance, contactez-nous du Lundi au Vendredi – de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30 (sauf les jours fériés) au 05 22 43 81 40

Télépaiment automatique pour toutes les catégories

La CIMR informe l’ensemble de ses entreprises adhérentes abonnées au téléservice E@syPaiement, et optant pour l’option de prélèvement automatique (déclenchement du prélèvement suite à la Télédéclaration), qu’elles sont tenues de télédéclarer obligatoirement toutes les catégories actives constituant leur personnel, sinon aucun prélèvement automatique ne sera généré par la CIMR.

Dans le cas où votre entreprise ne compte plus une ou plusieurs catégorie de personnel, la CIMR vous offre la possibilité de la désactiver par l’envoi d’un courrier à l’attention du Service Adhérent à l’adresse : 100 Bd, Abdelmoumen – 20340 Casablanca.

Pour plus d’information, nous vous invitons à contacter notre hotline sur le numéro 05 22 43 83 40 de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30 du Lundi au Vendredi (sauf les jours fériés).

Aussi, nous vous invitons à télécharger le guide d’utilisation des téléservices CIMR et de visualiser les didacticiels des téléservices sur les liens ci-dessous :

– Guide des Téléservices CIMR:

http://www.cimrpro.ma/fr/telechargement.php?id_rud=5&id_srub=203

– Didacticiels des Téléservices:

http://www.cimrpro.ma/fr/actualite.php?id_rub=7&id_srub=10&id_actu=279

ou sur :

http://www.youtube.com/watch?v=4KndI3vS7SE&feature=share&list=PL33F73886757DA701

La réversibilité des pensions de retraite

La réversibilité de la pension au profit du conjoint survivant et des orphelins est un avantage majeur, parmi tant d’autres que permet le régime de la CIMR.

En cas de décès d’un retraité, d’un actif cotisant ou d’un ayant droit, sa pension ou ses droits à la retraite sont reversés :
  • au conjoint survivant à hauteur de 50%.
  • aux orphelins mineurs, de père et de mère, à concurrence de 20% chacun. s’il s’agit d’un orphelin handicapé, il gardera sa pension, même après sa majorité.

Droits du conjoint survivant

Lorsqu’un membre participant à la CIMR compte au minimum cinq années de contributions au moment de son décès ou de sa cessation d’activité, son conjoint a droit, à partir de l’âge normal de retraite s’il appartient au sexe masculin et dix ans plus tôt s’il appartient au sexe féminin, à une allocation de retraite calculée sur la moitié du nombre de points acquis par le participant décédé.Le conjoint peut demander la liquidation par anticipation de cette retraite dix ans plus tôt avant l’âge pour la réversion. Dans ce cas, l’allocation est affectée des coefficients ci-après :

Coefficients
10 ans0,405 ans0,72
9 ans0,474 ans0,76
8 ans0,543 ans0,81
7 ans0,612 ans0,87
6 ans0,661 an0,93

Pour bénéficier de l’allocation de retraite, le conjoint survivant doit produire un acte de mariage établi au moins deux ans avant le décès, même si celui-ci survient en période d’activité.

Toutefois, ce délai de deux ans ne sera pas retenu en cas de décès accidentel, la preuve en incombant au conjoint.

En cas de remariage postérieurement à l’attribution de la pension de réversion, le service de celle-ci est supprimé définitivement à partir du lendemain du remariage.

Droits des conjoints ayant un enfant mineur à charge issu du mariage

Dans tous les cas où le décès du participant ou de l’allocataire survient avant l’âge normal de la retraite et si le conjoint survivant a au moins un enfant mineur à charge, il aura droit quel que soit son âge à une pension de réversion calculée sur la moitié du nombre de points acquis par le conjoint pour l’âge normal, en tenant compte, le cas échéant, de la réduction consécutive à l’option en capital, sans que soit appliqué un coefficient d’anticipation.

Le nombre de points ainsi obtenu ne pourra toutefois excéder celui qui était éventuellement attribué à l’allocataire.

Cette pension lui sera accordée le lendemain du jour du décès du bénéficiaire, et lui sera dispensée jusqu’au jour où le dernier enfant atteint sa majorité légale ou cesse d’être à charge.

Après cette époque, le calcul, le service et la reprise du versement de la pension seront soumis aux règles normales édictées ci-dessus pour les conjoints n’ayant pas un enfant mineur à charge issu du mariage.

En tout état de cause, les allocations sont supprimées en cas de remariage, le lendemain du remariage.

Droits des conjoints en cas de polygamie

Dans le cas où un membre participant, dont le statut personnel admet la polygamie, laisse plusieurs veuves, le nombre de points est partagé également et définitivement entre elles, quel que soit leur nombre.

Chacune d’elles peut demander séparément la liquidation de sa part de retraite dans les conditions indiquées par l’article 9 du règlement intérieur.

Si une ou plusieurs de ces veuves ont chacune au moins un enfant mineur à charge issu du mariage, elles auront droit quel que soit leur âge, à leur part de pension sans que soit appliqué en ce qui les concerne un coefficient d’anticipation.

En aucun cas, le total des points attribués à plusieurs veuves ne pourra dépasser celui acquis par l’allocataire, compte tenu, le cas échéant, du coefficient d’anticipation.

En tout état de cause, les allocations sont supprimées en cas de remariage le lendemain du remariage.

Estimez votre retraite: Simulation sur E-liquidation@

En saisissant une demande de pension à travers la plateforme e-liquidation, vous pouvez aisément procéder à des simulations de pension avec ou sans option en capital.

La démarche à suivre est décrite ci-après:

1- Faites une première saisie avec l’une des 2 options puis éditez le résultat de la simulation de pension.

2- Revenez en arrière, changez l’option, puis éditez une nouvelle fois la simulation.

3- Suivez les étapes jusqu’à la page de l’enregistrement de la demande puis cliquez sur « Imprimer » pour éditer le dossier de départ à la retraite.
Lorsque vous aurez fait votre choix, rouvrez la demande de liquidation, modifiez-la en fonction de l’option retenue et reprenez la e-liquidation.

Comment créer un profil utilisateur?

Créer un compte d’accès pour les différents utilisateurs de votre société constitue un préalable pour la gestion des téléservices offerts par la CIMR.

C’est à « l’Administrateur des Utilisateurs » qu’incombe la responsabilité de créer le compte d’accès aux utilisateur(s) de chacun des téléservices en suivant les étapes suivantes :

1. Aller sur www.cimrpro.ma et cliquer sur « Entreprise adhérente »
2. Cliquer sur « Administration Utilisateurs »
3. Introduire le « N° Adhérent » et le « Mot de passe » de l’Administrateur
4. Valider

Pour l’utilisateur de la télédéclaration

Sur le site : www.cimrpro.ma è Univers entreprise è Gestion du compte adhérentè , Administration utilisateur pour créer le compte d’accès aux utilisateurs de la télé déclaration au niveau de la rubrique «Administration des utilisateurs ».

Il suffit d’introduire le N° d’Adhérent, le mot de passe de l’Administrateur puis validez. Ensuite suivre les étapes suivantes :

  • Selon votre mode d’organisation, choisissez « utilisateur Interne Télédéclaration » ou « Utilisateur Externe » si vous confiez cette tâche à votre fiduciaire.
  • Remplissez le formulaire avec les éléments demandés relatifs à la personne qui va exploiter la télédéclaration.
  • Cliquez sur « Télédéclaration » et choisissez l’option de déclaration qui vous convient : par « Fichier Préétabli » extrait de votre système d’information ou par le biais d’un « Formulaire de Saisie » en ligne.
  • Sélectionnez les catégories actives et qui feront l’objet de Télédéclaration.
  • Renseignez les questions secrètes qui peuvent être utiles à l’utilisateur pour réinitialiser son mot de passe, puis validez.

Pour l’utilisateur du compte adhérent

Après s’être identifié par le n° d’adhérent et le mot de passe, l’administrateur doit choisir l’onglet « Utilisateur Compte Adhérent », renseigner le formulaire avec les informations relatives à la personne désignée pour exploiter ce service.

Egalement, renseigner les questions secrètes qui peuvent être utiles à l’utilisateur pour réinitialiser son mot de passe, puis valider.

Pour l’utilisateur de la e-liquidation@

Après l’identification, l’administrateur des utilisateurs choisit l’onglet « Utilisateur e-liquidation » et remplit le formulaire avec les éléments relatifs à la personne qui va exploiter ce service. Renseigner également les questions secrètes qui peuvent être utiles à l’utilisateur pour réinitialiser son mot de passe, puis valider.

Pour les utilisateurs du E@syPaiement option Prélèvement Cas par cas

Le Télépaiement est une extension du service «Compte Adhérent» pour laquelle l’administrateur du site doit créer le profil spécifique en suivant les étapes ci-dessous:

1- S’identifier avec le n° d’adhérent et le mot de passe administrateur

2- Choisir le nombre de confirmations du paiement que vous souhaitez sur la rubrique Informations générales », puis cliquez sur valider

3- Cliquer sur « Profils+ » puis sur « Nouveau »

4- Renseigner les informations demandées pour chaque profil créé

5- Aller vers « Compte Adhérent » et octroyer au profil créé, l’habilitation souhaitée : « Ordonnateur du paiement » et/ou « Validateur du paiement », puis valider

NB : Si vous avez opté pour une double validation en interne, refaites la même opération pour créer un nouveau profil.

Les dates d'exécution de E@sypaiement cas par cas

La CIMR a mis en place un dispositif de paiement sur l’application E@sypaiement cas par cas qui s’adapte facilement à l’état de votre trésorerie.

Lors de la validation de votre règlement via l’application E@sypaiement cas par cas, et en tenant compte de l’état de votre trésorerie, la CIMR vous offre la possibilité de fixer vous-même la date à laquelle vous souhaitez que le prélèvement dudit règlement sur votre compte soit effectué.

Ainsi, il vous suffit de saisir au niveau du champ « Date d’exécution » la date souhaitée à condition qu’elle ne dépasse pas le délai maximal de 29 jours. Soit J+29 avec J étant la date de validation de votre règlement.

A la date saisie par vos soins, la CIMR se chargera d’exécuter votre règlement et d’effectuer le prélèvement sur votre compte.

Cette facilité vous permet d’effectuer vos règlements à la CIMR en toute tranquillité sans vous préoccuper du dépassement du délai normal qui est de 45 jours et vous évite de subir les pénalités de retard.

Rappel : Dans tous les cas, les règlements effectués par l’adhérent sont affectés à la couverture des échéances dues par ordre d’antériorité en principal et en intérêts de retard.

Tableau récapitulatif des dates limites pour le règlement des contributions dues
Trimestre1er Trimestre2eme Trimestre3eme Trimestre4eme Trimestre
Date limite15 Mai14 Août14 Novembre14 Février

NB: Pour le délai de règlement au 45ème jour, il est impératif de ne pas dépasser 14h pour ne pas subir des intérêts de retard.

Remarque : Pour l’autorisation de prélèvement, lorsque l’adhérent fixe une date qui coïncide avec un jour férié ou chômé, l’avis de prélèvement est transmis à la banque le premier jour ouvrable suivant.

Guides des téléservices CIMR

Afin de vous donner un accès plus simple à l’information et vous faciliter l’utilisation des téléservices, la CIMR a mis en ligne sur son site web www.cimrpro.ma une rubrique regroupant l’ensemble des guides d’utilisation des téléservices.

Pour y accéder, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

1. Aller sur le site : www.cimrpro.ma
2. Cliquer sur Téléchargement (lien sur la bande orange en pied de page du site).
3. Cliquer sur Guides Téléservices CIMR (dernier lien de la liste à votre gauche)
4. Choisir parmi les 4 guides disponibles, celui ou ceux dont vous avez besoin.

Améliorer votre retraite par l'achat de points

L’option achat de points vous permet d’améliorer de manière considérable le niveau de votre pension future tout en vous faisant profiter de déductibilités fiscales.

Elle vous permet de :

Acheter des points pour :

  • Placer une partie de la rémunération, notamment les primes perçues, dans l’amélioration de la retraite.
  • Reconstituer des services non couverts par le régime CIMR.
  • Valider des services suite à une augmentation du taux de contribution.
  • Reconstituer le capital retraite suite à un remboursement de contribution.

ou simplement augmenter votre nombre de points et améliorer votre pension future.
Tous les prélèvements au titre de « l’option achat » font l’objet de déductions fiscales :

  • Au titre de l’IS pour l’employeur
  • Au titre de l’IR pour le salarié

La Téléadhésion

Adhérer en ligne à la CIMR, aujourd’hui c’est possible !

Toujours sur la même lancée de dématérialisation des processus et dans le but de couronner une série de chantiers visant à renforcer l’efficacité de son régime, la CIMR a souhaité compléter son offre de services en ligne par le lancement du nouveau téléservice « Téléadhésion ».

La téléadhésion permet d’automatiser toute la chaîne du processus d’adhésion des nouveaux adhérents, qui pourront désormais souscrire en ligne leur adhésion à la CIMR et suivre en toute autonomie la gestion de leur compte.

Qu’il s’agisse d’une adhésion spontanée ou d’une adhésion suite à une prospection menée par un conseiller commercial CIMR, ce nouveau téléservice vient enrichir la panoplie de prestations en ligne offertes par la caisse à ses clients, et permettra aux entreprises d’adhérer à la CIMR directement sur le site en toute simplicité et autonomie : La téléadhésion donne la possibilité aux prospects de saisir en ligne les demandes d’adhésion à la CIMR avec ou sans appui de nos conseillers commerciaux.

Avantages:

  • Réduire le nombre d’opérations réalisées par la CIMR et renforcer le contrôle par l’automatisation du processus d’adhésion et des vérifications préalables déclenchées au moment de la saisie de la demande par l’adhérent.
  • Fiabilité des données qui sont désormais saisies par le prospect (Raison sociale, nom et prénom des mandataires, adresse, coordonnées, banque et RIB).
  • Simplifier l’accès aux autres téléservices par l’attribution du même login et mot de passe au moment de la Téléadhésion.
  • Renforcer et dynamiser l’efficacité commerciale de la caisse.

Ainsi, la mise en oeuvre de la téléadhésion devra permettre dans le cadre de toute demande d’adhésion en ligne de :

Créer un compte au niveau de l’espace adhérent : qui contiendra, le nouveau compte adhérent, le télépaiement, la télédéclaration, la e-liquidation@ et la téléadhésion. A l’activation de son compte, l’adhérent aura la possibilité d’accéder aux étapes de saisie de la demande d’adhésion.

Saisir la demande d’adhésion : il s’agit de saisir en ligne la demande d’une nouvelle adhésion dans le cas d’une nouvelle entreprise, ou la demande d’extension d’adhésion (nouvelle catégorie du personnel) dans le cas d’une entreprise déjà adhérente et figurant sur le système. Pour chaque option un message expliquant les étapes de saisie sera affiché.

Saisir les informations sur l’adhérent : l’utilisateur devra renseigner en ligne toutes les informations sur son entreprise ainsi que sur les contacts des dirigeants et des personnes habilitées à gérer les téléservices.

Sélectionner l’offre choisie par l’adhérent : celui-ci sera invité à mentionner l’offre CIMR pour laquelle il souhaite opter (CIMR Al Kamil ou CIMR Al Mounassib), en indiquant les catégories du personnel et les taux de contribution correspondants.

Valider la demande d’adhésion : Une fois l’adhérent valide la saisie du dossier d’adhésion, le contrat d’adhésion, la fiche de renseignement, l’état nominatif du personnel, ainsi que le formulaire de demande d’abonnement (remplis selon la saisie effectuée par l’adhérent) sont générés automatiquement en format PDF pour qu’ils soient imprimés, signés et cacheté.

Une check-list des documents à fournir selon l’offre choisie par l’adhérent est ensuite affichée et un message de notification est envoyé à la direction commerciale pour la validation finale de l’adhésion.

Mettre à jour son abonnement E@sypaiement

La CIMR, à travers son agence virtuelle, vous offre la possibilité de rééditer votre abonnement au télépaiement et d’actualiser vos options. Ainsi trois possibilités s’offrent à vous :
1. Mise à jour de l’option de prélèvement

Cette option vous permet de passer du prélèvement au cas par cas vers le prélèvement automatique ou réciproquement.

Pour ce faire, il vous suffit de fournir les pièces suivantes :

  • Demande du changement de l’option de prélèvement (Demande manuscrite)
  • Bulletin d’abonnement à E@sypaiement à faire signer et cacheter par votre banque

2. Mise à jour du RIB
Cette option vous permet 3 actions : l’ajout d’un nouveau RIB, la suppression d’un RIB ou la substitution d’un RIB.

  • L’ajout de RIB : intégration de nouvelles coordonnées bancaires au niveau de votre compte E@sypaiement afin d’effectuer vos prélèvements
  • La suppression de RIB : annulation d’un compte bancaire
  • La substitution de RIB : remplacement d’un des RIB existants par un nouveau RIB qui dorénavant servira pour vos prélèvement E@sypaiement

Ainsi vous êtes tenus de fournir les pièces suivantes :

  • Demande d’ajout, de suppression ou de substitution de RIB (Demande manuscrite)
  • Bulletin d’abonnement à E@sypaiement à faire signer et cacheter par votre banque
  • Attestation de RIB

N.B : En cas de suppression du RIB, le bulletin d’abonnement à E@sypaiement et l’attestation de RIB ne sont pas requis, seule la demande de suppression suffit.

3. Mise à jour de l’option de prélèvement & du RIB
Cette option vous donne la possibilité de mettre à jour, à la fois, l’option de votre prélèvement à E@sypaiement et le RIB selon votre choix (ajout, suppression ou substitution).

Il vous suffit d’adresser à l’agence virtuelle les pièces correspondant à chacune des options (citées ci-dessus), accompagnées d’une seule demande manuscrite englobant les deux.

Quelle que soit l’option de mise à jour choisie, les pièces à fournir doivent être envoyées par courrier à l’attention de l’agence virtuelle à l’adresse postale ci-dessous:

Agence virtuelle
100, Bd Abdelmoumen – 20340 Casablanca

Création et/ou finalisation des comptes d'accès E@sypaiement (Profil+)

Pour la création et/ou la finalisation des comptes d’accès au télépaiement, tous les adhérents au téléservice E@sypaiement option de prélèvement au cas par cas, sont tenus de créer les comptes profil+ en cohérence avec les différentes combinaisons possibles via notre site www.cimrpro.ma

Sachant que la validation du télépaiement, nécessite 1 ordonnateur et 1 ou 2 validateurs au maximum, les combinaisons possibles se présentent comme suit :

Combinaison 1 : 1 ordonnateur + Validateur 1

Cette option nécessite la création de deux « Profil+ », le premier « l’ordonnateur » qui émet l’ordre de télépaiement,  le deuxième « le validateur 1», chargé de valider cette opération. Le nombre d’intervenants est de deux.

Combinaison 2 : 1 ordonnateur = Validateur 1

Cette option engage une seule personne et donc nécessite la création d’un seul « Profil+ » avec deux droits combinés, celui « d’ordonnateur » et de « validateur 1 ». De ce fait, « L’ordonnateur » ici, assure deux fonctions, l’émission de l’ordre de télépaiement en tant qu’ordonnateur et la validation de l’opération en tant que « validateur 1 ».

Combinaison 3 : 1 ordonnateur + Validateur 1 + Validateur 2

Cette option requiert l’intervention de trois personnes et ainsi la création de 3 « Profil+ ». En plus de « l’ordonnateur » pour l’émission de l’ordre de télépaiement, la validation de l’opération se fait en deux temps avec l’intervention de deux validateur distincts « validateur 1 » et « validateur 2 ».

Combinaison 4 : 1 ordonnateur = Validateur 1 + Validateur 2

Malgré la présence de trois niveaux d’action, cette option nécessite l’intervention de seulement deux personnes et donc deux « Profil+ », puisque « l’ordonnateur » responsable de l’ordre de télépaiement et lui-même qui exécute la première validation et par conséquent assure le rôle du « validateur 1 ». L’opération est ensuite confirmée par le « validateur 2 ».

NB : Une combinaison autre que celles citées ci-dessus ne sera pas validée par notre système, chose qui bloquera votre télépaiement. Il faudrait donc s’assurer d’avoir une cohérence entre la combinaison choisie et la création du Profil+ requis pour la validité de vos comptes d’accès E@sypaiement.

Tableau récapitulatif des droits

OrdonnateurValidateur 1Validateur 2Total des intervenantsEtat des Profils+
Combinaison 1xx22
Combinaison 2x11 Profil+ avec 2 droits
Combinaison 3xxx33
Combinaison 4xx22 Profil+ dont 1 avec 2 droits

Pour toute assistance, nous vous invitons à contacter notre hotline téléservices sur le 05 22 43 81 40 – du Lundi au Vendredi – de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30 (sauf les jours fériés).

Contribuer à la CIMR

En adhérant à la CIMR, l’entreprise participe à la constitution de la retraite de ses salariés. Ainsi, les contributions se composent de deux parts :

  • Une part salariale qui est prélevée à la source, directement sur le salaire brut par l’employeur qui se charge de la reverser à la CIMR.
  • Une part patronale payée par l’employeur.

Comment sont calculées les contributions à la CIMR ?


Le taux de contribution

Le montant des contributions dépend du taux de contribution. Au moment de son adhésion à la CIMR, l’employeur opte pour un taux de contribution qui s’appliquera aux deux parts, patronale et salariale, avec une majoration non génératrice de droits de 30% appliquée à la part patronale.

L’assiette de contribution
L’assiette de contribution est tributaire du produit choisi.

Pour les affiliés au produit CIMR Al Kamil, (anciens régimes normal ou complémentaire), l’assiette de contribution est constituée de l’ensemble des éléments bruts de la rémunération, avant leur imposition, à savoir : le salaire fixe, les heures supplémentaires, les gratifications, etc.

CIMR Al Kamil offre le choix entre 12 taux de contribution allant de 3% à 10% pour chacune des parts.

ContributionPourcentage du salaire versé en contribution
Salariale3,003,754,505,256,007,007,508,008,509,009,5010,00
Patronale 3,90 4,88 5,85 6,837,809.109,7510,4011,0511,7012,3513,00

Les affiliés au produit CIMR Al Mounassib, spécialement dédié aux PME de moins de 50 salariés, contribuent sur la base de la partie du salaire qui dépasse le plafond de la CNSS.

CIMR Al Mounassib propose 7 taux de contribution allant de 6 à 12%.

Contribution% appliqué à la partie de salaire supérieure au plafond de la CNSS
Salariale6789101112
Patronale7,809,1010,4011,7013,0014,3015,60

 

Ce taux peut d’ailleurs être différent selon le statut des salariés.

La fiscalité des contributions à la CIMR

Les contributions versées au titre des produits de retraite CIMR ainsi que les prélèvements pour achat de points sont déduits de l’assiette de l’IR payé par le salarié. Si le montant de l’achat est supérieur au revenu imposable, la déduction est imputable sur les revenus suivants, jusqu’à apurement. La déductibilité fiscale des contributions est acquise lorsqu’elles sont retenues et versées par l’employeur.

Pour suivre vos contributions vous pouvez consulter à tout moment votre situation et l’historique de vos contributions, via le site Internet de la CIMR : www.cimr.ma

Vous aurez également la possibilité de faire toutes les simulations que vous souhaitez et vous aurez ainsi tous les éléments qui vous permettront de vous préparer une retraite confortable.

Vous pouvez avoir tout complément d’information auprès de nos équipes par email sur:salarie@cimr.ma

Comment simuler un achat de points?

L’option achat de points vous permet d’améliorer de manière considérable le niveau de votre pension future en rachetant à tout moment des points CIMR supplémentaires, avec éventuellement un objectif de pension à atteindre.

Ainsi, et afin d’optimiser vos opérations de achats de points, la CIMR vous offre la possibilité d’effectuer des simulations d’achat personnalisées.

Pour profiter de la simulation d’achat, deux options se présentent à vous : 1- Prendre contact avec la CIMR au 0522 424 800 ou par email à l’adresse : commercial@cimr.ma. Nos équipes de conseillers sont à votre disposition pour vous assister à réussir votre simulation. En cas de besoin, nos conseillers sont disposés à effectuer le déplacement dans vos locaux, pour une assistance de proximité. 2- Vous présenter vous-même au siège de la CIMR sis 100, Bd Abdelmoumen, au service Administration des Ventes où une équipe va vous prendre en charge pour vous accompagner lors de votre simulation de l’achat.

L’avantage d’effectuer une simulation d’achat est de vous aider à mieux choisir parmi les différentes formules de l’achat proposées par la CIMR à savoir :

  • Achat de points suite à des versements supplémentaires
  • Achat de points correspondant aux années de non contribution
  • Achat de points suite à l’augmentation du taux de contribution
  • Achat de points pour la reconstitution du capital retraite

De même, tous les prélèvements au titre de « l’option achat » font l’objet de déductions fiscales :

  • Au titre de l’IS pour l’employeur
  • Au titre de l’IR pour le salarié

Si le montant de l’achat est supérieur au revenu imposable, la déduction est imputable sur les revenus suivants, jusqu’à apurement.

Seule condition : les contributions correspondant à l’achat de points doivent être retenues et versées par l’employeur.

Compte affilié CIMR sur Internet

Vous êtes affilié CIMR et vous souhaitez consulter votre compte ? La CIMR vous offre un accès direct à votre espace personnalisé via son site www.cimr.ma et met à votre disposition des services en ligne, des documents téléchargeables et de l’information pratique et utile sur la CIMR vous permettant de mieux préparer votre retraite.

Ainsi vous serez en mesure de :

1- Profiter des services personnalisés tels que:

  • Consulter votre compte à tout moment et visualiser votre situation actuelle et historique
  • Identifier, longtemps avant votre départ en retraite, d’éventuelles anomalies qui nécessitent une correction comme par exemple un double matricule, une erreur d’orthographe du nom et/ou prénom ou une date de naissance erronée
  • Consulter et/ou télécharger votre relevé de points
  • Connaître le cumul de vos contributions salariales versées à la CIMR
  • Effectuer des simulations pour évaluer le niveau de votre pension avec ou sans option en capital
  • Connaître vos contributions salariales en fonction de l’organisme de gestion de ces dernières (Compagnies d’assurances ou CIMR à partir de 2003)

2- Trouver des réponses à vos questions :

  • Connaître les modalités d’un remboursement de contributions salariales
  • Identifier les contacts à la CIMR
  • Mieux connaître les produits et services de la CIMR

3- Télécharger tous les documents utiles :

  • Imprimé de remboursement
  • Demande de pension et liste des pièces à fournir, etc.

Pour accéder à cet espace et consulter votre compte à la CIMR, vous devez préalablement vous abonner en ligne et disposer d’un login (matricule CIMR) et un mot de passe.
L’abonnement est gratuit et vous garantit la confidentialité des informations.

Il peut être réalisé de deux manières :

1- Abonnement en ligne

C’est la procédure la plus rapide puisque vous avez immédiatement l’accès à l’espace salarié.
Munissez-vous du dernier relevé de points envoyé par la CIMR, allez sur l’adresse du site www.cimr.ma et suivez les étapes ci-dessous :

1. Sur la page d’accueil, sélectionnez la rubrique “téléservices”
2. Puis “Salariés affiliés”
3. Et ensuite “abonnement”
4. Remplissez les informations demandées, en vous aidant de votre relevé de points.
5. Puis validez et suivez les instructions pour choisir votre mot de passe.

2- La demande d’abonnement

Si vous ne disposez pas du dernier relevé de points annuel envoyé par la CIMR, vous devez effectuer une pré-inscription sur le site en saisissant sur l’espace dédié les informations suivantes :

  1. Votre matricule CIMR
  2. Votre nom complet
  3. Votre adresse email
  4. Le N° de votre CIN

Cette pré-inscription doit être complétée par l’envoi d’une demande écrite, selon modèle en téléchargement sur le lien ci-dessous, accompagnée d’une copie de votre CIN.

La demande doit être envoyée par courrier à l’adresse :

CIMR
Abonnement Web
100, Bd. Abdelmoumen. 20340 –Casablanca

ou
par e-mail à l’adresse : salarie@cimr.ma

Dès réception de votre demande, la CIMR validera et vous communiquera, par e-mail ou à défaut par courrier, votre mot de passe qui vous permettra d’accéder aux téléservices de l’espace Salarié affilié.

Pour plus d’information, nos équipes sont à votre écoute par email à l’adresse:
salarie@cimr.ma ou par téléphone au 05 22 42 47 00

Comment déposer une réclamation?

Si vous voulez faire une réclamation ou une demande, vous pouvez contacter la CIMR par l’un des canaux suivants :

Par courrier à l’adresse :
100, Boulevard Abdelmoumen – 20 340 Casablanca

Par Email aux adresses suivantes :

  • Si vous êtes retraité : retraite@cimr.ma
  • Si vous êtes un salarié affilié: salarie@cimr.ma
  • • Si vous êtes une entreprise adhérente:agencevirtuelle@cimr.ma
  • • Si vous êtes une entreprise non adhérente :commercial@cimr.ma

Par téléphone au 05 22 424 888 ou 05 22 424 700

Par fax au 05 22 25 14 85

Le délai de réponse est fonction de la nature et de l’objet de la réclamation. Il est compris entre 4 jours, pour la majorité des réclamations reçues, et un maximum de 4 semaines pour les cas complexes.

Pour toutes les réclamations qui ne peuvent être réglées dans les 24 heures, la CIMR adresse au demandeur un accusé de réception avec le numéro de sa réclamation et une estimation du délai du traitement prévu, dans les cinq jours ouvrables suivant sa réception.

Grâce au numéro de la réclamation, vous pouvez à tout moment, vous renseigner sur l’état d’avancement du traitement de votre réclamation soit par e-mail soit par téléphone, aux coordonnées ci-dessus.

Dans le cas où vous n’êtes pas satisfait de la réponse donnée à votre réclamation ou si le problème persiste toujours, vous pouvez contacter le Service Client, votre médiateur au sein de la CIMR, par e-mail à l’adresse : benlaidi@cimr.ma

NB : Le médiateur ne peut jamais être votre premier interlocuteur.

Les points CIMR

Chaque année, les contributions que vous versez à la CIMR sont converties en points.

Au moment de votre départ à la retraite, c’est le nombre de points que vous aurez acquis qui déterminera le montant annuel de votre pension de retraite. Plus ce nombre est grand, plus votre pension est importante.

La décision d’adopter le système de points remonte à 1967. Avant cette date, le montant des pensions était calculé par rapport au salaire moyen des trois dernières années d’activité. Ce système comportait deux risques majeurs :

  • Il pouvait être pénalisant pour l’affilié en cas de baisse importante du salaire lors des dernières années d’activité.
  • Il présentait un risque pour le régime dans la mesure où il pouvait donner lieu à des manipulations du niveau de salaire en fin de carrière dans le but de bénéficier indûment de pensions conséquentes.

Le système des points présente l’avantage de prendre en considération toute votre carrière puisque la pension dépend du nombre de points totalisé en fin de carrière et chaque année de contribution vous permet d’augmenter le nombre de vos points.

Pour convertir vos contributions en points, la CIMR utilise une formule qui tient compte des contributions globales versées et de la valeur du salaire de référence, comme indiqué ci-dessous :

Nombre de points annuels = Contributions globales / 6 x Salaire de référence

* Contributions globales = salaire brut annuel x taux de contribution x 2
* Le salaire de référence est un indice qui reflète l’évolution du salaire moyen de l’ensemble des affiliés cotisant à la CIMR. Son évolution est fonction de celle du salaire moyen des cotisants. Le salaire de référence au titre de l’année 2014 est égal à 22,64.

Il est à préciser qu’on distingue deux types de valeur du point :

  • La valeur du point à la liquidation : Au moment du départ en retraite, le nombre de points est multiplié par la valeur du point à la liquidation pour déterminer le montant annuel brut de la pension. Elle est égale à 13,60 à partir de juillet 2014. Son évolution suit celle du salaire de référence.
  • La valeur du point en service : Elle permet de revaloriser annuellement le montant des pensions payées aux retraités CIMR. Elle est fixée à 12,15 à compter de juillet 2014.

De même, sur votre relevé de points que vous recevez annuellement, vous constaterez l’existence d’une colonne intitulée “Nature des points”. Cette distinction est liée au mode d’acquisition des points et non aux droits qu’ils confèrent.

Points contribués

Points auxquels vous donnent droit vos contributions.

Points de rappel sur salaire

Points que vous recevez suite à un rappel sur salaire fait par votre employeur.

Points pour validation des services passés

Points correspondant à la période antérieure à l’adhésion de votre employeur à la CIMR.

Points pour achat de points

Points octroyés à la suite d’un achat de services.

Points au titre du régime de 55 ans

Points acquis suite à l’adhésion au régime à 55 ans ou points transformés du régime normal au régime de 55 ans suite à un achat, et correspondant à la période antérieure à l’adhésion de l’adhérent ou à l’affiliation des participants à ce régime.

Points maladie

Points gratuits accordés par la CIMR en cas de longue maladie.

Points pour changement de taux

Points correspondant à la reconstitution de la carrière sur la base du nouveau taux.

Points de service militaire

Points accordés gratuitement correspondant à la période de rappel obligatoire sous les drapeaux.

Points pour changement de taux en cours d’année

Points octroyés suite à une augmentation de taux et dont la date d’effet est postérieure au 1er janvier.
Points pour rappel sur changement de tauxPoints correspondant à un rappel sur salaire fait par votre employeur dans le cas d’un changement de taux ayant une date rétroactive.

Comment faire une Télédéclaration?

Afin de dématérialiser les transactions avec ses adhérents et permettre un gain en liberté, fiabilité, sécurité et rapidité de traitement, la CIMR a mis en place le service en ligne « Télédéclaration » qui permet d’adresser les déclarations de salaire via le site web CIMR pour améliorer davantage la qualité de ses services et simplifier les démarches.

Ainsi, vous avez la latitude d’opérer vos Télédéclarations trimestrielles selon l’une des deux méthodes suivantes :

1- Télédéclaration par transfert de fichier préétabli: Les adhérents ayant l’habitude de communiquer à la CIMR un fichier texte de déclaration trimestrielle, pourront en conserver le format et la structure.

2- Télédéclaration via le formulaire de saisie: Cette opération permet la saisie et la validation des déclarations, par catégorie d’employés et par régime de retraite (offre CIMR Al Kamil, offre CIMR Al Mounassib et l’option retraite à 55ans).

De même, pour mieux vous accompagner lors de vos télédéclarations, la CIMR a élaboré un guide d’utilisation de ce téléservice, que nous vous invitons à visualiser et télécharger sur le lien ci-dessous.

Pour toute assistance, nous vous invitons alors à contacter notre hotline téléservices sur le 05 22 42 48 88 – du Lundi au Vendredi – de 9h à 18h30 (sauf les jours fériés). Une équipe spécialisée est chargée de répondre à toutes vos interrogations et à vous assister dans les différentes étapes d’utilisation de nos Téléservices.

Comment se fait le réglement en ligne

A travers le téléservice E@syPaiement, la CIMR vous permet de régler toutes vos contributions et contributions en un simple clic, sans que vous ayez à vous déplacer et en vous garantissant une traçabilité et une sécurité optimales de toutes vos transactions.

E@asyPaiment, vous permet également de :

  • Gagner en autonomie
  • Bénéficier d’un service sécurisé
  • Simplifier les opérations
  • Assurer la fiabilité des traitements

Ainsi, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Se connecter sur le site web : www.cimrpro.ma
  2. Survoler Univers entreprise et Cliquer sur le bouton « gestion du compte adhérent »
  3. Cliquer sur le bouton « Compte Adhérent » à gauche
  4. Saisir « votre numéro d’adhérent », « login » et « mot de passe », puis cliquer sur « valider »
  5. Cliquer sur le bouton « E@sypaiement » pour accéder à votre situation de règlement
  6. Saisir le montant à virer selon votre convenance avec un commentaire en cas de besoin
  7. Cliquer sur le bouton « Télépaiement » pour l’ordonnancement du paiement
  8. Cliquer sur confirmation
  9. Renseigner la date d’exécution du télépaiement (par défaut la date d’exécution est celle de l’opération de validation)
  10. Confirmer ou annuler le télépaiement

Cette même opération de confirmation peut être répétée une seconde fois, par une autre personne, si au départ vous avez créé 2 profils de confirmateurs et dans ce cas c’est le deuxième validateur qui va renseigner la date d’exécution du télépaiement.

E-Liquidation@ vous permet de faire des simulations de pensions à vos collaborateurs

En saisissant une demande de pension sur e-liquidation, vous pouvez facilement faire des simulations de pension avec ou sans option en capital.

Voici la démarche à suivre:

1- Faites une première saisie avec l’une des 2 options puis éditez le résultat de la simulation de pension.

2- Revenez en arrière, changez l’option, puis éditez une nouvelle fois la simulation.

3- Suivez les étapes jusqu’à la page de l’enregistrement de la demande puis cliquez sur « Imprimer » pour éditer le dossier de départ à la retraite.

Lorsque votre collaborateur aura fait son choix, rouvrez la demande de liquidation, modifiez-la en fonction de l’option retenue et reprenez la e-liquidation.

Avantages d'une adhésion à la CIMR

Le régime de la CIMR permet à ses affiliés de bénéficier d’une multitude d’avantages:

La retraite CIMR, le revenu indispensable pour toute la famille

La retraite est certes faite principalement pour aider le retraité, mais elle est aussi vitale pour toute la famille. En effet, en cas de décès du retraité ou du salarié actif, sa pension de retraite CIMR ne se perd pas. Elle est transférée à sa famille :

  • Le conjoint a droit à ce qu’on appelle une pension de réversion, égale à la moitié de la pension sous réserve que ce dernier remplisse les conditions d’âge et le mariage soit daté de 2 ans et plus.
  • Les mineurs, orphelins de père et de mère, ont chacun droit à une pension d’orphelins correspondant à 20% de la pension principale.
  • S’il s’agit d’un orphelin handicapé, il gardera sa pension, même à sa majorité, car on considère alors qu’il est toujours à charge.

Une solidarité qui s’opère même en cas de maladie

Des points de retraite sont consentis gratuitement par la CIMR, en cas de maladie ou d’invalidité durant une période dépassant 60 jours. En effet, sur production de certificats médicaux, la CIMR attribue aux intéressés des droits durant toute la période de maladie ou d’invalidité, à partir du troisième mois.

Une revalorisation annuelle du montant de la pension

Les pensions de retraite servies par la CIMR aux retraités et ayants cause sont revalorisées systématiquement à effet du 1er juillet de chaque année, en fonction de l´augmentation annuelle de la valeur du point en service.

Les avantages fiscaux liés au régime de la CIMR

L’adhésion à la CIMR génère des avantages fiscaux pour vous aider à consolider votre retraite. L’État vous incite et vous aide à mieux planifier votre retraite. Ainsi, tous les prélèvements au titre de la retraite CIMR font l’objet de déductions fiscales.

Vous pouvez obtenir une déduction fiscale à toutes les phases de la contribution, que ce soit pour :

  • Constituer votre pension de retraite
  • Racheter les années sans contribution
  • Procéder à des versements supplémentaires pour l’achat de points de retraite additionnels

Deux grandes déductions fiscales sont autorisées:

  • La première, au titre de l’IS pour l’employeur
  • La seconde, au titre de l’IR pour le salarié

Si le montant de l’achat est supérieur au revenu imposable d’une année, la déduction est imputable sur les revenus des années suivantes, jusqu’à apurement.

Seule condition: Les contributions correspondantes doivent être retenues et versées par l’employeur.

Opération annuelle d'envoi des pièces justificatives de paiement

Que vous soyez retraité direct ou bénéficiant d’une pension de réversion, vous devez nous faire parvenir par courrier, à l’adresse de l’agence centrale de la CIMR (100 Bd Abdelmoumen- Casablanca) ou à l’une de nos représentations régionales avant le 15 février 2009, l’imprimé dûment rempli et cacheté par les autorités compétentes.

Si vous souhaitez des explications pour remplir ce formulaire, téléchargez ici un dépliant explicatif.

Cette année, deux nouveaux documents accompagnent l’imprimé des pièces annuelles qui vous a été adressé :

  • Un formulaire pour recueillir et mettre à jour vos informations personnelles et que nous vous demandons de nous retourner en même temps que le formulaire des pièces annuelles.
  • Un dépliant d’information qui vous présente les derniers services que nous mettons à votre disposition à travers nos agences régionales notre site web www.cimr.ma.

CIMR DIALCOM

En 2010, la CIMR, engagée dans une démarche de proximité et d’amélioration de la qualité, lançait un nouveau service d’information des retraités : CIMR DIALCOM.

CIMR DIALCOM permet aux allocataires de s’informer de manière autonome, 7j/7 et 24h/24, sur leur situation personnelle : connaître le traitement de leur demande de pension ou le statut du règlement de cette dernière ou même enregistrer une réclamation.

L’originalité de cet e-service ?

Il est disponible sur 2 canaux différents : Internet, sur notre site webwww.cimr.ma ou par téléphone sur un numéro dédié : le 05 22 424 888.
A travers un serveur vocal interactif, un automate à même de lire et de restituer aux appelants les informations stockées dans nos bases de données, les retraités peuvent accéder à une information personnelle à tout moment. Cet automate est relayé par une équipe de téléconseillers dans les heures ouvrables.

Date d'activation de la carte Rahati

L’opération d’activation de la carte Rahati remplace le certificat de vie que vous deviez produire à la CIMR. C’est donc une opération importante et un RDV à ne pas oublier.

Pour activer votre carte Rahati, il suffit de vous rendre à n’importe quelle agence du réseau Banque Populaire au Maroc et vous présenter au guichet avec votre carte Rahati et votre CIN, 2 jours ouvrés a avant la fin de chaque trimestre ou de chaque année.

Votre carte Rahati sera activée dans les 48h et votre pension sera versée sur votre compte si vous êtes bancarisé. Si vous n’avez pas de compte bancaire, votre pension sera chargée sur votre carte.

– Retraités mariés :

Les retraités mariés peuvent demander l’activation annuelle de la carte Rahati et se présenter ainsi une fois par an à un guichet de la Banque Populaire accompagnés de leur conjoint. Pour cela il suffit de demander le formulaire d’activation de la carte Rahati ou le télécharger sur le site www.cimr.ma.

– Sont dispensés de la Carte Rahati :

  • Les orphelins bénéficiant d’une pension de réversion
  • Les retraités résidents à l’étranger, sous réserve de présenter un certificat de résidence.
  • Les retraités avec des un nombre de points inférieur à 150 points.
  • Les retraités invalides justifiant leur invalidité par un certificat médical indiquant un taux d’IPP supérieur à 60%..

Ces bénéficiaires sont payés par mise à disposition auprès de la BP sans production d’une preuve de vie ou par virement sur leur compte bancaire sur production à la CIMR du certificat de vie trimestriel ou annuel.

Opération d'envoi des pièces annuelles

La CIMR vient d’adresser à ses allocataires l’imprimé des pièces annuelles justifiant le paiement de la pension.

Dans le cadre du contrôle des dossiers de pension de ses retraités au titre de l’année 2013, la CIMR a procédé à l’envoi du formulaire des pièces annuelles à l’ensemble de ses allocataires, et ce dans le but de mettre à jour les dossiers des retraités.

Si vous souhaitez des explications pour remplir ce formulaire, téléchargez ici un dépliant explicatif.

La nouveauté pour cette année, consiste en la conception par la Direction d’Exploitation de 3 modèles de formulaires différents destinés à 3 catégories d’allocataires à savoir :

  • Les allocataires n’ayant pas la carte Rahati
  • Les allocataires porteurs de la carte Rahati et ayant une majoration familiale
  • Les veuves et veufs avec ou sans une majoration familiale

Procédure d’octroi des points maladie

La CIMR octroie des points gratuits à tous les affiliés cotisants ayant eu une période de maladie dépassant 60 jours.

Une nouvelle procédure d’octroi de ces points maladie vient d’être mise en place. Elle est disponible sur la rubrique « Téléchargements »

Quelles sont les options de la liquidation des droits ?

La liquidation avec option en capital : L’intéressé peut opter pour le remboursement du capital constitué par le versement des contributions salariales auprès de la CIMR et/ou auprès de la ou les compagnies d’assurances concernées. Il reçoit alors un capital représentant la somme capitalisée des contributions salariales versées. Parallèlement l’intéressé percevra une pension annuelle de la part de la CIMR calculée sur la base du total des points acquis déduction faite de l’équivalent en point de la rente viagère constituée par ses contributions salariales jusqu’au 31/12/2002 ; et au-delà cette déduction est de 50% du nombre de points pour la partie des contributions salariales gérées par la CIMR.

La liquidation sans option en capital : Dans ce cas, la totalité des droits vous sera versée sous forme de pension mensuelle. A ce titre, l’affilié donne délégation à la CIMR pour que la rente constituée par ses contributions salariales soit versée directement par la compagnie d’assurances à la CIMR.